lundi , 28 novembre 2022

Marrakech / Plaidoyer: Pour une participation dans l’élaboration de plans de développement

L’Alliance Marocaine pour le Climat et le Développement Durable (AMCDD) a plaidé mardi à Marrakech, en faveur de la mise en place de mécanismes innovants, à même de permettre une participation active des forces vives et des citoyens dans l’élaboration des plans territoriaux de développement.

Lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des résultats et des recommandations des rencontres régionales tenues à travers le Royaume dans le but de renforcer la démocratie participative, la participation citoyenne et l’intégration des dimensions environnementale et du développement durable dans les trois plans de développement territoriaux (PDR, PAC, PDPP), les intervenants ont souligné la nécessité d’une mise en œuvre progressive des recommandations du Nouveau Modèle de Développement (NMD).

Et de poursuivre que cette mise en œuvre progressive passe par la création de conseils sociaux, économiques et environnementaux de manière volontariste, à l’horizon de leur institutionnalisation, ainsi que par l’examen des choix et nouvelles approches de développement.

Ils ont également souligné l’impératif de remédier au déficit en termes de participation des forces vives dont les universités, la société civile et le secteur privé, et d’engager des débats autour des plans approuvés, afin de combler les lacunes durant la phase de la mise en œuvre de projets.

Cette rencontre avec la presse a été aussi l’occasion de réitérer l’engagement de l’Alliance à œuvrer avec ses partenaires pour mettre en place des indicateurs permettant de mesurer le niveau d’appropriation des projets par les citoyens, et d’établir des critères de classement des régions et des collectivités territoriales selon le niveau de cette appropriation, ainsi que le niveau d’intégration des dimensions de développement durable et de l’agenda climatique.
www.lopinion.ma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.